Taekwondo : le Nigérien Issoufou Alfaga sacré champion du monde dans la catégorie des +87 kg

Le Nigérien Abdoulrazak Issoufou Alfaga a été sacré champion du monde de taekwondo dans la catégorie des +87 kg, au terme d’une finale épique, disputée, jeudi, à Muju en Corée du sud contre le Britannique Cho Mahama.

Le vice-champion olympique des +80 kg a d’abord écarté (16-9) le Gabonais Anthony Obame lors de la 1ère demi-finale avant d’affronter, en finale, le Britannique Cho Mahama, vainqueur de la 2è demi-finale face au Russe Roman Kuznetsov.

Méthodique et rassurant lors de cette finale historique, le géant Nigérien (2m07) finit par s’imposer (9-4), offrant ainsi à son pays et au continent africain sa toute première médaille d’or de ces championnats du monde de taekwondo, démarrés, samedi dernier dans le district de Muju en Corée du Sud.

Quelque 38 pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Sénégal participent à cette 23è édition des championnats du monde de taekwondo de Muju qui refermera ses portes, vendredi.

Le podium de la catégorie des +87 kg
Médaille d’Or : Abdoulrazak Issoufou du Niger
Médaille d’Argent : Cho Mahama de la Grande Bretagne
1èreMédaille de Bronze : Anthony Obame du Gabon
2è médaille de Bronze : Roman Kuznetsov de la fédération de Russie.

 

APA