Première édition de ‘’e-TAKARA’’ pour promouvoir les talents nigériens

l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (institution gouvernementale) a organisé ce dimanche à l’Université de Tahoua la première édition e-TAKARA .
Selon BACHIR Djibo chargé de communication à l’ANSI, cette compétition à caractère national concerne les candidats des 8 régions du Niger et de la diaspora. Elle consiste en la résolution d’une problématique de développement par le numérique en un temps record.
e- TAKARA a pour objectifs, entre autres, d’identifier et de former les porteurs de projets numériques au  service du développement, de sensibiliser le maximum de personnes à l’utilité des technologies de l’information et de la communication,  de créer et de dynamiser les écosystèmes TICS  dans les régions.
Le gouvernement nigérien a entrepris de mettre les nouvelles technologies au cœur de sa stratégie de développement à travers le projet « NIGER 2.0 » application digitale du plan « NIGER 2035 » en est l’illustration.
Cette politique est basée sur le Programme Renaissance acte II, se focalisant essentiellement sur la jeunesse et les couches les plus vulnérables.
E-takara est un maillage de mise en œuvre bien étudié avec des partenaires crédibles.
La compétition étant organisée par l’Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI), la maîtrise d’œuvre est confiée au Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises Nigériennes (CIPMEN), avec l’appui de la Maison de l’Entreprise et des partenaires institutionnels. Les secteurs privés sont sollicités pour les appuis multiformes afin de faire converger les efforts pour une meilleure efficacité dans l’organisation de la compétition.
La phase finale de la compétition est arbitrée par un jury composé de l’Agence de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP), la Direction Générale de NIGER TELECOMS, Airtel Niger Orange Niger et Moov Niger .
Créée le 20 juillet 2017 l’Agence Nationale pour la Société de l’Information est investie d’une mission de services publics.
Les Prix seront remis aux récipiendaires par les plus hautes autorités de la République le 18 décembre à Tahoua.

ANP