La corruption a coûté au moins 12 millions de dollars au Mozambique en 2017 (officiel)

Le gouvernement mozambicain a révélé jeudi que ce pays d’Afrique australe avait perdu 610 millions de meticais (environ 12 millions de dollars) en raison de la corruption en 2017, soit 1,2 million de dollars de plus qu’en 2016. Par ailleurs, 155 personnes ont été arrêtées pour des faits de corruption.

« La majorité des mis en cause sont des fonctionnaires et des agents qui, dans l’exercice de leurs fonctions, ont reçu des pots-de-vin ou ont abusé des ressources de l’Etat pour leur bénéfice personnel », a précisé Cristovao Mondlane, porte-parole du Bureau central de lutte contre la corruption (GCCC),lors d’une conférence de presse.

Selon M. Mondlane, les procureurs ont gelé plusieurs comptes bancaires et saisi une partie des avoirs illicites.

« Sur le montant total, le GCCC a pu récupérer 17,9 millions de meticais (environ 300.000 dollars) et a saisi une propriété valant 23,7 millions de meticais (400.000 dollars) et cinq véhicules », a-t-il déclaré.

Le porte-parole a ajouté que les montants recouvrés étaient beaucoup moins élevés que souhaité, car le pays ne dispose pas de loi sur la récupération des actifs. « Il est nécessaire qu’il y ait une loi spécifique pour cela et un bureau spécifique pour récupérer les avoirs perdus dans les cas de corruption », a-t-il souligné.

 

Xinhua.com