Afrique/Monde: « la gouvernance politique mondiale n’est pas démocratique » Issoufou Mahamadou, président du Niger

 » Très souvent, on nous fait de reproches en Afrique, on nous donne des leçons de démocratie. Mais la gouvernance politique mondiale n’est pas démocratique » a indiqué le président nigérien Issoufou Mahamadou dans un entretien à France24. Le chef de l’état qui fait notamment allusion à la guerre en Libye déclenchée par les pays occidentaux, mais dont les pays africains, dont le Niger payent un lourd tribut, a plaidé pour des reformes politiques et économiques au niveau mondiale, mais aussi des reformes du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée Générale des Nations-Unis.
Le point de vue du président nigérien est largement partagé par le nouveau Secrétaire Générale des Nations-Unis, M. António Guterres.
 » Le système de gouvernance démocratique au niveau mondial n’existe pas. L’Afrique est doublement victime du colonialisme. D’abord, c’est une victime directe de la colonisation et de ses conséquences sur tout le continent. Ensuite, parce que le système de gouvernance mondiale actuel a été essentiellement conçu avant que les pays africains accèdent à l’indépendance – je parle en connaissance de cause puisque mon pays a été le pire en ce domaine » a déclaré le nouveau SG de l’ONU dans une interview à  Jeuneafrique.
« C’est valable pour les Nations unies et le Conseil de sécurité, mais aussi pour les instances financières internationales et la gestion du commerce mondial. L’Afrique a été, dans une large mesure, marginalisée dans ce processus, et a aujourd’hui un rôle bien inférieur au poids effectif qu’elle représente dans la communauté internationale » a ajouté M. Guterres.
Reste à savoir maintenant quand est-ce qu’on mettra fins aux injustices dont le continent noir est victime?
MES